martes, 3 de julio de 2012

Présidentielle mexicaine: retour à la «dictature parfaite»


Présidentielle mexicaine: retour à la «dictature parfaite»




Emmanuelle Steels, collaboration spéciale
La Presse
(Mexico) La nostalgie du parti centriste, le PRI, qui a gouverné le pays pendant 71 ans jusqu'en 2000, s'empare d'une frange importante de l'électorat mexicain. Son candidat Enrique Peña Nieto, as des magouilles à l'ancienne mode, est le favori à la présidentielle de dimanche. Mais la gauche espère toujours.
«Le PRI a beaucoup fait pour nous.» Cette phrase est sur toutes les lèvres à Chalco. Cette banlieue pauvre de la capitale est située dans l'État de Mexico, le plus peuplé du pays, dont Enrique Peña Nieto a été gouverneur de 2005 à 2011. Dans ce bastion du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), tout le monde espère le voir devenir président. «J'ai toujours voté pour le PRI, avec le coeur», indique Victorino Vergara Pérez, un agriculteur de la région qui assiste à une réunion du parti.
«Dans l'État de Mexico, 30 % des électeurs sont disposés à vendre leur vote en échange d'une compensation économique ou en nature», explique Aldo Muñoz, un politologue qui a enquêté sur le clientélisme et le marchandage de faveurs dans cette région. Ces pratiques illégales, désormais utilisées par tous les partis, étaient à l'origine la marque de fabrique du PRI. Le parti de Peña Nieto a installé sa domination sur la région en exerçant le chantage social: les votes étaient récompensés par des aides économiques, des rues asphaltées ou des centres de santé, ce qui créait dans la population l'impression d'avoir une dette envers le «bienfaiteur». L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa avait qualifié de «dictature parfaite» le régime du PRI qui a régné de 1929 à 2000: une dictature qui prend l'apparence d'une démocratie. Il y a des élections, mais un seul vainqueur possible et le parti unique achète un électorat qui lui en est reconnaissant.
«Enrique Peña Nieto représente cette machinerie de corruption politico-électorale», estime Irma Sandoval, du Laboratoire d'analyse de la corruption de l'Université nationale autonome de Mexico. Le candidat du PRI semble devoir remporter la présidence, et le parti renouveller sa majorité au Congrès. Rien ne semble les égratigner. Ni les scandales de corruption qui touchent plusieurs ex-gouverneurs du parti, ni les révélations publiées par le quotidien britannique The Guardian au sujet de contrats secrets signés en 2005 entre Peña Nieto et le puissant groupe médiatique Televisa pour promouvoir son image de sauveur providentiel du pays et plomber la candidature de son adversaire de gauche, Andrés Manuel López Obrador.
Ce dernier a exhibé mercredi la force populaire qui le soutient en remplissant le Zocalo, grande place de Mexico, de milliers de partisans, qui affirmaient ironiquement n'avoir reçu aucun cadeau en échange. Le point d'orgue d'une campagne plutôt réussie pour le candidat du Parti de la révolution démocratique (PRD), qui avait réduit l'écart le séparant de Peña Nieto. En 2006, López Obrador avait accusé Felipe Calderón de lui avoir volé l'élection. Aujourd'hui, son entourage brandit de nouveau le risque d'une fraude électorale destinée à évincer le PRD. Mais un fol espoir anime la gauche: créer la surprise dimanche et barrer la route au rouleau compresseur électoral du PRI.
http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201206/30/01-4539793-presidentielle-mexicaine-retour-a-la-dictature-parfaite.php

Aprende idiomas leyendo periodicos y revistas * Learn languages by reading newspapers and magazinez * Imprime diariamente de 10 a 40 renglones de algún texto o noticia interesante o curiosa en tu idioma. Subraya de 10 a 40 palabras (según tu disponibilidad). Anótalas en columna en el espacio disponible abajo del texto o en el reverso de la hoja. Tradúcelas al inglés u otro idioma deseado. Anota el significado al lado de cada palabra. Si ya entiendes lo que lees al 50% en un idioma extranjero, repite lo anterior pero ahora con oraciones cortas (en lugar de palabras) en el idioma extranjero que ya conoces. Revisa tu trabajo y compáralo con el de otros compañeros para corregir errores. Muestra tu trabajo a tu profesor. Pídele que te sugiera otra actividad que expanda lo que acabas de realizar. Copia y comparte este trabajo, súbelo a tu blog o página personal. My Homework Network * Non-Profit Sharing Ring * Languages * Collaborative School Projects * Prof JML * Mexico 

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Comentarios, sugerencias, preguntas, enlaces a páginas afines, colaboración e intercambios, frases celebres, etc.