domingo, 26 de agosto de 2012

Neil Armstrong * USA


L'astronaute Neil Armstrong est mort



Info rédaction, publiée le 26 août 2012



Le monde du spatial est en deuil. L'une des plus grandes figures de son histoire vient de s'éteindre : Neil Armstrong. C'est sa famille qui a annoncé samedi son décès survenu à cause de complications après une opération cardiovasculaire. L'astronauteaméricain avait 82 ans et s'était illustré en 1969 en devenant le tout premier homme à marcher sur la Lune. Un exploit gravé dans les mémoires et qui avait permis à l'astronaute de devenir une icône de l'odyssée de l'espace.
Né le 5 août 1930 à Wapakoneta, dans l'Ohio, Neil Armstrong a montré très jeune une passion pour l'aviation. Scout émérite, il pratique d'abord le modélisme avant d'être en âge de prendre des cours de pilotage. A 16 ans, il obtient ainsi son brevet de pilote et ne va plus quitter les avions. En 1947, le jeune homme commence des études dans l'aérospatial à l'université de Purdue mais ses projets changent lorsqu'il est appelé le 26 janvier 1949 par la Marine qu'il rejoint peu après. Dès lors, il multiplie les vols enrichissant jour après jour son expérience avec des appareils différents. Au final, il cumule plus de 600 vols à bord d'une grande variété d'avions.
En 1951, il est envoyé en mission en Corée où la guerre fait rage et où il effectuera un total de 121 heures de vol. Après cette expérience, le pilote naval décide toutefois de quitter la Marine pour retrouver les bancs de l'université dont il sort diplômé en 1955. Toujours animé par sa passion pour les avions, Neil décide alors de devenir pilote d'essai et finit par intégrer le Glenn Research Center de Cleveland où il va encore s'exercer sur de nouveaux avions parmi lesquels le North American X-15. Au total, il va réaliser plus de 2.450 heures de vol sur plus de 200 appareils différents avant de quitter son poste en 1962. Neil Armstrong connait alors un nouveau tournant dans sa carrière grâce à une décision qu'il va prendre : celle de devenir astronaute.
Neil Armstrong, auteur du tout premier rendez-vous spatial 
De plus en plus enthousiasmé par le programme Apollo mené à l'époque par la NASA, le pilote décide de postuler à une annonce de recrutement d'astronautes. Bien que sa candidature arrive un peu tard, Neil est tout de même appelé pour rejoindre le groupe d'astronautes et accepte sans hésiter la proposition qu'on lui fait. Dès mars 1966, il devient ainsi le commandant d'une première mission baptisée Gemini 8. Celle-ci consiste à amarrer un vaisseau à un autre véhicule non habité, la fusée cible Agena. Une opération que Neil Armstrong et David Scott le pilote vont remplir avec succès. Néanmoins, un incident survient ensuite et oblige à avorter la mission de plusieurs heures. 
Si Gemini 8 a permis de réaliser le premier amarrage orbital de deux modules spatiaux, ce n'est toutefois que quelques années plus tard que le nom de l'astronaute va entrer dans l'histoire. Après plusieurs difficultés rencontrées par le programme Apollo, Neil Armstrong est finalement nommé commandant de la mission Apollo 11 le 23 décembre 1968 aux côtés des pilotes Buzz Aldrin et Michael Collins. La suite, on la connait. Le 16 juillet 1969, les trois astronautes décollent vers la Lune à bord du module spatial Eagle. L'engin se pose quelques jours plus tard, le 20 juillet dans la mer de la Tranquillité, à quelque 5 km du site d'alunissage prévu : "Houston, ici la base de la Tranquillité. L'Aigle a atterri…", lance alors l'astronaute. 
Après s'être félicités de cet alunissage réussi, les astronautes se sentent d'ores et déjà prêts à  sortir à l'extérieur et demande à avancer la sortie extra-véhiculaire. Elle aura finalement lieu six heures après le 21 juillet à 2h56 UTC : la trappe s'ouvre, Armstrong descend, pose son pied sur la Lune et la célébrissime phrase retentit "C'est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l'humanité". L'évènement est retransmis à la télévision et regardé par des millions de personnes à travers le monde, gravant définitivement le nom de Neil Armstrong dans les mémoires. Lorsque les trois astronautes reviennent sains et saufs le 24 juillet sur Terre, ils sont alors accueillis en triomphe.
"Nous n'avons pas fait un très bon boulot, moi en particulier"
Après une mise en quarantaine préventive de dix-huit jours, l'équipage est célébré pendant une tournée de pas moins de 45 jours à travers le monde. Pourtant, Neil Armstrong a toujours tenu à rester modeste sur la prouesse qu'ils ont réalisée, reconnaissant même il y a quelques années : "Nous n'avons pas fait un très bon boulot, moi en particulier, pas aussi bon que je l'aurais souhaité pour la collecte des échantillons de roches (...) Je pensais, puisque nous n'avions pas de temps pour le faire, que le mieux était de simplement ramasser toutes les différentes sortes d'échantillons possibles aussi vite que possible, de les jeter dans le sac, les rapporter au vaisseau, et de fermer boutique".
Peu après la mission Apollo 11, l'astronaute annonce d'ailleurs qu'il ne compte plus retourner dans l'espace. Au cours des années suivantes, il se consacre à l'enseignement et finit pas démissionner de la NASA en 1971. Par la suite, il devient également porte-parole pour plusieurs entreprises américaines et malgré sa démission, est nommé en 1986 vice-président de la Commission Rogers sur l'accident de la navette spatiale Challenger. Peu à peu, Neil Armstrong va ensuite se faire plus rare se réfugiant dans sa ferme reculée de l'Ohio et refusant les interviews.
Discret, l'homme refuse également de signer tout autographe ayant découvert le trafic et les sommes d'argent faramineuses dont ils font l'objet. Quelques années plus tard, il sort néanmoins de sa réserve pour commenter l'abandon du programme Constellation décidé par Barack Obama et encourager les voyages lunaires. Récemment, il a également accordé un entretien filmé en Australie au cours duquel il s'est souvenu au sujet de sa mythique mission : "Je pensais que nous avions 90% de chances de retourner sains et saufs sur Terre à l'issue de ce vol mais seulement 50% de chances de nous poser (sur la Lune) lors de cette première tentative".
"Pensez à Neil Armstrong et faites-lui un clin d'oeil"
En annonçant son décès, sa famille a ainsi salué "un héros américain contre son gré" qui a "servi sa nation avec fierté, comme pilote de la marine, pilote d'essai, puis astronaute". De son côté, le président Barack Obama, s'est dit "profondément attristé" et a salué la mémoire de l'astronaute : "Neil était parmi les plus grands héros américains, pas seulement de l'époque actuelle, mais de tous les temps".
Alors que les hommages se multiplient depuis l'annonce de la triste nouvelle, sa famille a ajouté : "A tous ceux qui pourraient se demander comment lui rendre hommage, nous avons une simple requête. Honorez son exemple de service, de réussite et de modestie et la prochaine fois que vous marchez un soir de nuit claire et que vous voyez la Lune, souriez en vous-même, pensez à Neil Armstrong et faites-lui un clin d'oeil".
Pour vous y aider, redécouvrez les images restaurées de la mythique promenade lunaire réalisée par les astronautes d'Apollo 11.

MaxiSciences Fr 
http://www.maxisciences.com/neil-armstrong/l-039-astronaute-neil-armstrong-est-mort_art26279.html


When you learn English, you have to learn in whole sentences and in context.
Aprende idiomas leyendo periodicos y revistas * Learn languages by reading newspapers and magazinez * Imprime diariamente de 10 a 40 renglones de algún texto o noticia interesante o curiosa en tu idioma. Subraya de 10 a 40 palabras (según tu disponibilidad). Anótalas en columna en el espacio disponible abajo del texto o en el reverso de la hoja. Tradúcelas al inglés u otro idioma deseado. Anota el significado al lado de cada palabra. Si ya entiendes lo que lees al 50% en un idioma extranjero, repite lo anterior pero ahora con oraciones cortas (en lugar de palabras) en el idioma extranjero que ya conoces. Revisa tu trabajo y compáralo con el de otros compañeros para corregir errores. Muestra tu trabajo a tu profesor. Pídele que te sugiera otra actividad que expanda lo que acabas de realizar. Copia y comparte este trabajo, súbelo a tu blog o página personal. My Homework Network * Non-Profit Sharing Ring * Languages * Collaborative School Projects * Prof JML * Mexico 

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Comentarios, sugerencias, preguntas, enlaces a páginas afines, colaboración e intercambios, frases celebres, etc.